Participer à de nombreux stages

L’Archelle organise depuis 40 ans des stages pour permettre à des passionnés de transmettre leur passion à des stagiaires. Un programme est réalisé tous les trimestres/semestres avec l’organisation entre 1 ou 2 week-ends par mois. En échange d’une participation financière, chaque Week-end comprend:

  • 1 animateur passionné (n’hésitez pas à vous proposer pour organiser des cours de danse, cuisine, musique, arts martiaux, méditation, yoga, cirque…)
  • Une prise en charge du logement et de la nourriture
  • L’animation: soirée, échange convivial, découverte de la ferme
  • Des horaires de 14H le samedi à 16/17H environ le dimanche.
Stage de dance
En savoir plus

Rénover une longère traditionnelle

Cette chaumière serait le plus vieux bâtiment de la ferme qui dateraient du XVème siècle, elle est devenue un lieu pour accueillir les poneys. Or ce bâtiment serait facilement autosuffisant en eau et en énergie car il renferme un puits qui descend à 45 m de profondeur pour aller dans la nappe phréatique et permettrait d’accueillir 2 familles en créant 2 logements avec du chauffage en géothermie, des cheminées et des espaces plein de charmes d’une vielle chaumière.

Exemple d’une chaumière rénovée

En savoir plus

Créer un collège Montessori

De ferme pédagogique accueillant des séjours et des classes vertes, le lieu pourrait accueillir un internat et un collège pour permettre aux enfants d’apprendre à apprendre en faisant!

L’enfant ne peut se développer qu’en faisant l’expérience de son environnement. Nous donnons à cette expérience le nom de Travail.

Maria Montessori

Dans ce collège avec internat qui serait au début associatif, privé et hors contrat, la semaine serait partagée entre des cours autour des matières conventionnelles, des temps de vie collective et individuelle et des expérimentations du vivre ensemble et du vivre dans une ferme.

Dans un cadre bienveillant, le collège serait voué à se développer pour répondre à l’élan d’émancipation des jeunes autour des axes suivants:

– la découverte de soi : vivre et exprimer sa personnalité, sentir et communiquer ses émotion et ses aspirations, ses idées, ses besoins…
-la découverte des autres : vivre et expérimenter la vie collective et ses aspérités, entendre et comprendre l’autre, échanger, partager… L’autre est plus que le miroir de soi…
-la découverte du monde, de la nature et de la vie de la ferme : vivre et expérimenter le monde, dans ses dimensions historiques, géographiques, biologiques, naturelles, mathématiques, sociologiques… Toucher le monde pour pouvoir le saisir et s’y impliquer.

Ces objectifs peuvent être abordés sous plusieurs formes, vous pouvez obtenir plus d’informations en nous contactant ou lors de visites.

Une pédagogie de l’action

Pour Maria Montessori, enfermer l’adolescent dans une salle de classe pour accomplir un travail essentiellement intellectuel, déconnecté de la réalité sociale et des besoins du corps physique, est une hérésie. L’adolescent a besoin de se dépenser et de se structurer physiquement pour développer sa musculature. Il a également besoin de trouver un sens concret à ce qu’il fait, pour connaître, au présent, la satisfaction de participer à une œuvre qui a du sens, qui est utile et nécessaire pour une communauté de personnes dont il fait partie.

L’adolescent porteur de projet

Dans « De l’enfant à l’adolescent », Maria Montessori rêve un collège en pleine campagne, dans une démarche d’autonomie. Le groupe d’adolescents, accompagné par un couple d’éducateurs, devrait subvenir aux besoins de la communauté qu’il constitue: produire sa nourriture, tenir une boutique, accueillir les visiteurs, accomplir les tâches quotidiennes nécessaires (ménage, cuisine, courses…). Ainsi, le travail de la terre leur permettrait d’aborder l’autonomie alimentaire et de véritables compétences professionnelles. La gestion du lieu leur donnerait des notions d’économie, de comptabilité, de gestion. Un tel collège existe, notamment aux États-Unis. D’après un fondateur de collège Montessori aux EU, David Kahn, 70% du programme de collège peut-être abordé de manière concrète…

Notre projet souhaite s’élaborer autour de la pédagogie de Maria Montessori, basée sur le « projet », qui ne se cantonne pas au domaine agricole. Il s’agit, pour les adolescents, de bâtir ensemble ou individuellement un processus d’aboutissement d’une réalisation. Celle-ci peut-être aussi bien de l’écoconstruction, l’organisation d’un voyage, la réalisation d’un blog ou d’un magazine, la création d’un spectacle vivant, la mise en place d’une unité de production artisanale ou alimentaire, etc. Les projets seront étudiés un à un et feront l’objet d’une procédure de réalisation étape par étape, permettant à l’adolescent de vivre les réalités d’une entreprise avec une finalité et un rôle social bien définis. Les adolescents seront également amenés à vivre des périodes de séjour à l’extérieur de l’école pour expérimenter le monde du travail ou la réalité associative choisie.

En savoir plus